Court-Bouillon

Court-Bouillon est un atelier participatif de visionnage de films courts issus de notre collection : La Vidéothèque Nomade
Cet atelier est ouvert à tous les publics adultes avec une attention particulière vers les publics plus fragile.

L’atelier est modulable quand à sa forme, il peut ainsi se dérouler tel un stage sur une semaine ou proposer des rendez-vous plus réguliers chaque semaines.
Tout est possible et à construire selon les envies et possibilités des partenaires.
Au bout de quelques séances, selon la formule, les participant.e.s élaborent collectivement un programme de plusieurs courts métrages, montré lors d’une projection publique, souvent en présence d’artistes invité.e.s.
Cette activité collaborative vise à rendre accessible notre collection de courts métrages à un large public en favorisant l’inclusion culturelle et sociale de chacun.
Elle favorise l’expression d’un regard critique personnel et la prise de parole tant individuelle que collective.
L’atelier Court-Bouillon encourage une pratique collective et participative de réception des images en privilégiant des formes courtes et des œuvres atypiques souvent méconnues.
Les participant.e.s jouent un rôle actif, dynamique et essentiel. Un rôle de passeur d’images et de promoteur d’un cinéma différent.

L’atelier Court-Bouillon est une initiative de l’asbl 68 Septante en étroite collaboration avec ses partenaires.
L’atelier Court-Bouillon reçoit le soutien de la Commission communautaire française, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel.

L’atelier regroupe ainsi, amateur.trice de cinéma, curieux.ses, néophytes...
Le groupe ainsi constitué comprend entre 5 à 15 personnes et est animé par un.e médiateur.trice culturel.le ayant une bonne connaissance de la collection de films.
Lors de chaque séances de l’atelier Court-Bouillon, les participant.e.s , partent ainsi à la découverte de courts métrages belges et étrangers singuliers, entre cinéma documentaire, d’animation, films d’artistes ou films plus expérimentaux.
Au gré des séances, la parole se libère, des liens se tissent, des choix esthétiques s’affinent…

Concrètement, après avoir choisi un court métrage (seul.e ou en duo) l’avoir visionné collectivement, les participant.e.s échangent, débattent... autour de leurs impressions, de leur ressentis, de leurs expériences de vie.
A la fin de chaque séances d’atelier un "vote" est mis en place afin de "présélectionner" un ou deux courts métrages sur les quelques uns visionnés lors de la séance.

Les films ainsi présélectionnés vont servir de "matériau filmique" pour l’élaboration du programme, de plusieurs courts métrages, qui sera présenté lors d’une projection publique.
C’est ici l’occasion de jouer le rôle de programmateur, mais aussi d’assurer la présentation de la projection et d’animer la discussion/rencontre avec les artistes invité.e.s. et le public..
Une belle occasion également, pour les participant.e.s de l’atelier, de confronter leur choix à un public plus large.
Une nouvelle opportunité de partager réflexions et questionnements qui se sont posées pendant le travail du groupe.

avec le soutien de La Fédération Wallonie-Bruxelles, la Commission communautaire française et le Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel