-

12 décembre 2006

La Quarantaine - 43a rue Lesbroussarts - Ixelles

Décohérence

paf : 4€ (avec soupe+tartines et cd offert)

Une soirée en 3 actes de et avec Philippe Zunino.
conférence / performance / projection / discussion

JPEG - 67.7 ko


- 1 - Conférence / Performance : Décohérence
Comment deux états contraires peuvent ils co-exister simultanément ?
Ou comment est-il possible d’être dans plusieurs états à la fois ?
A partir de l’équation établie en 1927 par le mathématicien Edwin Shrodinger, et en superposant la figure symbolique du chat de Shrodinger, "qui est à la fois vivant et mort" sur la singularité de son langage artistique, Philippe Zunino dans cette performance, nous propose plusieurs ré-interprétations des limites du sens, en les transgressant par des enregistrements sonores, qualifiés de pièges sonores, mixés à une lecture en direct, des chants comiques troupiers, où le paradoxe de la création artistique est utilisé comme élaboration d’un langage critique sur le monde contemporain.
Dès lors la conscience — de l’auditeur — devient l’élément essentiel de l’évaluation artistique qui lui est proposée, donc de l’expérience de la singularité du donner à penser.
Cette intervention s’inscrit dans la continuité de la conférence/performance
"une incompréhension partagée" initiée en novembre 2005 à Metz, sur une invitation de la psychanalyste Paola Casagrande. Ce travail nous renvoit aux différents états schizophréniques du monde actuel, aux inégalités croissantes, à l’indifférence généralisée, c’est-à-dire à la révolte ou la soumission, comme expérimentation des extrêmes, autrement dit... la révolte du sens.
Façon de rire de soi, tout en s’amusant des autres.

JPEG - 67.1 ko


- 2 - Projection : Une intensité négative
de David Legrand et Philippe Zunino - 41’ - 2006 - vo fr

JPEG - 48 ko


- 3 - Discussion autour d’une petite soupe de saison avec les légumes de l’artiste