Bonnes du sud (Les)

Paul Jules Smith

- - -

12’20 • 2013 • vo arabe, français • st français • Belgique • documentaire, film d’artiste

Dans la continuité du projet Tanger Med, Paul décide de partir dans le sud tunisien, deux ans après la révolution. C’est autour des zones intérieures de Gafsa que l’insurrection a démarré. La Tunisie fait l’objet d’une division frappante. D’un côté son beau littoral et ses infrastructures pour touristes aisés. De l’autre, les terres sous-développées de l’intérieur et du sud du pays. Incroyablement riches en phosphate, les terres génèrent une très large richesse, sans que celle-ci ne soit redistribuée d’une quelconque façon à la population.

Intéressé par la question de la révolte et la représentation des luttes, Paul nous révèle à travers différents portraits un paysage de revendications dans une atmosphère postrévolution. La liberté d’expression étant au coeur d’un tel mouvement, on se sent porté par celle-ci, mais on fait également expérience de ses limites en la matière : jusqu’où oser photographier ? Pour quel idéal ? Paul s’inscrit dans l’imaginaire collectif de la révolution, guidé par le souvenir des manuels scolaires et de la lointaine histoire de la révolution française. Le film est l’expression d’un désir d’être témoin autant que partie prenante d’un changement majeur qui s’opère dans ces régions aujourd’hui

voir un extrait du film


- diffusions dans le cadre de La Vidéothèque Nomade